Assurance scolaire et remboursement des frais médicaux

Sommaire

Parmi les prestations proposées par l’individuelle accident de l’assurance scolaire, on compte le remboursement des frais médicaux.

Quels cas de figure sont prévus et quels sont les plafonds d’indemnisation ?

 

Prise en charge des dépenses médicales : mutuelle ou assurance scolaire ?

Si votre enfant souffre d’un accident ou d’une maladie survenus à l’école, ses frais médicaux peuvent être pris en charge par l’assurance scolaire. Cette garantie peut sembler faire doublon avec la mutuelle.

Toutefois, dans certains cas, elle peut la compléter avantageusement : ainsi, si les prestations de l’assurance scolaire sont supérieures à celles de la mutuelle, mieux vaut faire jouer l’assurance scolaire.

Par exemple, suite à son accident, votre enfant consulte un spécialiste pratiquant de lourds dépassements d’honoraires :

  • Votre mutuelle ne rembourse les consultations qu’au tarif conventionné : 100 % du tarif de la Sécurité sociale.
  • En revanche, l’assurance scolaire de votre enfant prend généralement en charge les traitements médicaux à 200 %, voire même parfois à 300 % du tarif conventionné.
  • Ainsi, vous pourrez consulter en toute sérénité un médecin pratiquant des tarifs 2 ou 3 fois plus élevés que le tarif habituel.

Bon à savoir : l’assurance scolaire propose généralement des forfaits optiques et dentaires, pour le cas où les lunettes, lentilles ou appareils dentaires ont été endommagés à l’école.

Remboursement des frais médicaux : plafond des indemnisations

Les assurances scolaires ont tout de même certains plafonds selon les situations :

  • pour les frais pharmaceutiques, chirurgicaux, d’hospitalisation, etc. : jusqu’à 15 000 € pour certaines compagnies d’assurance ;
  • pour les bris ou perte de prothèse dentaire : jusqu’à 400 € par dent ;
  • pour les bris ou perte de lentilles non jetables et de lunettes : jusqu’à 300 €.

Pour plus d’informations sur vos remboursements :

Ces pros peuvent vous aider